Vivre au désert

traces
Or, c'est à cela que vous avez été appelés, car le Christ aussi a souffert pour vous, vous laissant un modèle afin que vous suiviez ses traces, [1P 2,21]

Le désert comme lieu de silence, pour devenir attentif à Sa Parole. Le désert comme lieu de soif, qui appelle à se laisser désaltérer à la Source. Le désert comme lieu de vide pour mieux découvrir Sa présence. Le désert comme lieu de mort, qui appelle la Vie.


La vie spirituelle

desert4
Voix de Yahvé, elle taille des éclairs de feu ;
voix de Yahvé, elle secoue le désert, Yahvé secoue le désert de Cadès. [Ps 29,7-8]

Très présent tout au long de l'Ecriture Sainte ainsi que dans la Tradition de l'Eglise (du tout premier moine, Saint Antoine, jusqu'à Charles de Foucauld), le désert est un lieu privilégié pour faire la vérité sur soi, sous le regard de Dieu.

La retraite du Sinaï, au-delà de la marche et de la contemplation des paysages, appelle à la profondeur, au coeur-à-coeur avec Dieu. La vie spirituelle y est forte : la messe, source et sommet de la journée, l'adoration, la prière, les temps d'enseignement, de silence, les temps de discussion et de partage. La vie spirituelle est le point-clé du voyage, source d'enrichissement et de grâces !

La vie de groupe

mtsinai4
Alleluia ! Chantez à Yahvé un chant nouveau : sa louange dans l'assemblée des siens ! [Ps 149,1]

La vie en communauté est un pilier de notre voyage. Elle permet d'approfondir l'expérience personnelle à la lumière de celle des autres, à travers qui Dieu parle. Elle permet également d'apprendre à mieux aimer ses frères. Afin de favoriser l'attention à l'autre, le sens du service et la vie de prière, les 85 retraitants seront séparés en trois "routes" d'une trentaine de personnes. Ne craignez pas de venir seul(e), votre découverte des autres et de l'esprit fraternel sera d'autant plus forte. Si vous êtes plusieurs, deux ou plus, la retraite peut être l'occasion de vivre un moment de partage inoubliable... à condition de s'ouvrir aux autres.

Une journée-type

desert1
Non, je tiens mon âme en paix et silence ; comme un petit enfant contre sa mère, comme un petit enfant, telle est mon âme en moi.
Mets ton espoir, Israël, en Yahvé, dès maintenant et à jamais ! [Ps 131,2-3]

Nous ne vous en dirons pas trop pour vous laisser le plaisir de la découverte... Certes, nous marcherons, imaginez donc des paysages merveilleux, calmes et sereins, le vent soufflant sur les cimes, des falaises d'un noir bleuté, le lac...